Soient des arcs brisés refermés en ogives, un berceau, suspendu, bourgeonnant dans des grilles, une coquille protectrice, fille du Vide et de la Nuit. Coque déchirée du Ciel et de la  Terre. Semence de Vie et prémices d’Amour.

Naisse, à l’aube de la sensualité, l’enfant du Vide et de la Nuit. Nu . Fort et fragile. Gris de la terre et bleu du ciel fondus dans la lumière. Centre de l’univers, pilier essentiel entre Ciel et Terre. Lointain et présent dans la plénitude du vide.

Saura-t-il percevoir, cet enfant, scellé dans les brèches des grilles de fer, le frémissement de sa chair ?…

 

EmmA

© 2009

pas de reproduction du texte
ni d'utilisation sans l'accord
écrit de l'auteur